Tout connaître sur les risques de l’engrais agricole chimique

Les agriculteurs utilisent des engrais chimiques pour augmenter le rendement des cultures. On note principalement les NPK ou azote, phosphate et potassium qui permettent de nourrir de façon excessive le sol pour le rendre fertile. De prime abord, ces engrais permettent de pallier les carences nutritives du sol. Mais, à la longueur, ils finissent par le dégrader. Pire encore, cela n’est pas sans impact sur les humains.

Pourquoi les agriculteurs utilisent-ils des engrais chimiques ?

D’un côté, avec la multiplication de la population mondiale, des crises sont survenues au niveau de l’alimentation. Il fallait produire plus pour nourrir toute la population. De l’autre côté, les agriculteurs veulent faire plus de bénéfices en produisant davantage. Et cela est devenu possible grâce aux engrais agricole chimique. Ils fonctionnent comme booster pour accélérer le moment de la récolte. De plus, avec l’exploitation massive des sols, ils deviennent stériles. Les engrais chimiques permettaient de bien nourrir le sol pour résoudre ce problème. Malheureusement, ces engrais azotés, phosphatés et potassés en dose massive modifient (polluent et intoxiquent) le milieu naturel des sols et des eaux souterraines.

Quels sont les impacts des engrais chimiques sur l’Homme ?

Les premières victimes des engrais agricole chimique sont l’Homme et particulièrement les agriculteurs. Ces engrais comportent des substances chimiques qui peuvent être inhalées par les agriculteurs et les paysans. Les effets sont encore incertains, mais ils sont à la cause de nombreuses maladies comme la leucémie et les cancers. De plus, ces substances chimiques s’infiltrent dans le sol et la nappe phréatique. Les nitrates vont intoxiquer l’eau que les gens boivent au quotidien, mais pas que. Les animaux vont également boire cette eau et se verront intoxiqués. La consommation de ces animaux est un danger supplémentaire pour l’Homme.

Quels sont les impacts des engrais chimiques sur l’environnement ?

On ne peut pas séparer les impacts sur l’environnement et sur l’Homme. Lorsque l’environnement est touché, l’Homme en paye forcément les conséquences. La dégradation de l’environnement est plus que jamais critique pour en rajouter encore des substances chimiques à l’abondance. Bien que les engrais agricole chimique nourrissent les plantes pour les aider à se développer rapidement, ils peuvent également les tuer. Une concentration trop élevée d’éléments nutritifs va tuer les plantes. Et même à dose maîtrisée, ces engrais vont créer une dépendance. Ils vont tuer les micro-organismes dans le sol (vers, champignons, etc.) et créer ensuite une dépendance pour le sol devenu trop pauvre en matières organiques. Puis, au contact de l’eau de l’arrosage, les engrais favorisent la salinisation et la stérilisation du sol. Pire encore, si l’on n’arrête pas l’usage abusif de ces engrais chimiques, on sera contraint de faire face à la désertification du sol.  Ensuite, ces substances s’infiltrent dans les nappes phréatiques et polluent l’eau de la consommation, les rivières, les fleuves, les mers et les océans. Enfin, la couche d’ozone n’est pas épargnée à cause de la volatilisation de ces produits chimiques qui génèrent des gaz à effet de serre.

L’essentiel de la nutrition pour un élevage bovin
Les engrais engendrent-ils des risques de pollution ?