Comment vendre ses céréales en ligne ?

céréales

Publié le : 29 août 20215 mins de lecture

Vous êtes un producteur de céréales et vous souhaitez écouler votre production en ligne. Voici quelques conseils et astuces qui vous aideront certainement à rentabiliser votre activité. Avant de passer au vif du sujet, il est important de savoir comment définir le prix de vente. Cela fait, il faudra passer par la construction et la mise en place d’une stratégie de commercialisation. 

Le prix de vente

Le prix de vente proposé doit être objectif. Pour le déterminer, vous devriez calculer le coût total de la production incluant le prix des produits utilisés, les charges de mécanisation, les fermages, votre salaire et le temps qu’à nécessiter la récolte. Si vous ne suivez pas cette démarche, il se peut que la vente soit à perte. obtenez plus d’informations sur ce site.

Une fois le calcul effectué, la prochaine étape consiste à définir le prix de vente. Restez réaliste. Le tarif se fixe en fonction du prix du marché, à savoir le cours des céréales. En opérant ainsi, vous minimisez le risque d’invendu.

Pour avoir un ordre d’idée du prix pratiqué sur le marché, certains producteurs se réfèrent au comparateur en ligne. Les tarifs sont affichés et triés selon l’année de production. Si votre prix vous parait bas, libre à vous de l’augmenter. S’il est haut, pensez à le réduire. Une autre solution consiste à faire appel à une entreprise œuvrant dans la négociation du prix des céréales. Cette dernière se chargera de faire la transaction à votre place.

L’estimation du prix des céréales s’opère aussi en fonction de votre localisation géographique, du coût de transport. Dans la plupart des cas, ce dernier est inclus dans le prix d’achat.  

Établir une stratégie de commercialisation

La stratégie de commercialisation vous permet de déterminer quels sont vos objectifs ? Quelle quantité de céréale souhaitez-vous écouler ? Quel est le moment opportun pour vendre mes céréales ?

Pour donner une réponse à ses questions, il vous faudra vérifier votre capacité de stockage et celle de la production. Tenez en compte de la quantité de céréales que vous récoltez annuellement. Certains producteurs ont la chance de posséder un hangar faisant office de lieu de stockage tandis que d’autres non. 

À part le prix des céréales, déterminer à l’avance la quantité de céréales à écouler simplifie la gestion de stockage. L’objectif étant que la marchandise soit stockée dans de très bonne quantité et que sa qualité ne se dégrade pas dans le temps. Les produits phytosanitaires ont été conçus pour préserver le goût et l’aspect des céréales. En plus de cela, son usage favorise le développement de la plantation.

La mise en place d’un plan de commercialisation

Après la mise en place du plan de commercialisation, il est maintenant temps d’établir un plan de vente. Le plan doit correspondre à la récolte. Avec une stratégie de vente, le producteur pourra atteindre plus facilement ses objectifs. Il ne se laissera pas guider par ses émotions. Le marché de la céréale est connu pour sa fluctuation. Pour éviter toute mauvaise surprise, mettez la quantité de céréale en vente dès que le prix du marché vous convient. 

Notez qu’un producteur de céréale est soumis à a le choix entre 3 régimes fiscaux :

  •         Le régime BA forfaitaire 
  •         Le réel BA simplifiée
  •         Le réel BA normal

Ces régimes se choisissent en fonction de vos recettes annuelles. Notez qu’un exploitant agricole est assujetti à la TVA et aux impôts sur les sociétés (IS). Pour gérer les comptes de l’entreprise, l’expert-comptable utilise un logiciel de comptabilité. Ce programme simplifie l’enregistrement des données et la numérisation des factures.

En résumé, la vente de céréales, notamment en ligne doit être réfléchie. Rien ne s’opère par hasard. Tout est une question de calcul. 

Comment les adjuvants peuvent-ils améliorer l’efficacité des produits agricoles ?
L’essentiel de la nutrition pour un élevage bovin

Plan du site