Choisir le meilleur terreau et les engrais pour vos fraisiers

Les fraisiers nécessitent un sol bien drainé, riche en nutriments et légèrement acide pour prospérer. Il est donc essentiel de choisir le bon terreau et les engrais adaptés afin d'assurer une croissance optimale et une fructification abondante de vos plants de fraisiers. Découvrons ensemble les éléments clés pour réussir la plantation de vos fraisiers.
🌿 Le pH idéal pour les fraisiersLes fraisiers prospèrent dans un sol légèrement acide avec un pH se situant idéalement entre 5,8 et 6,2.

Les besoins essentiels des fraisiers

Gourmands et généreux, les fraisiers sont un indispensable au jardin. Pour une récolte abondante de fraises savoureuses, le choix d'un terreau et d'engrais adaptés est primordial. Voici quelques conseils pour offrir les meilleures conditions de culture à vos fraisiers.

Les besoins nutritifs des fraisiers

Pour se développer et fructifier de manière optimale, les fraisiers ont besoin d'une terre riche en éléments nutritifs, en particulier en azote (N), phosphore (P) et potasse (K). Un bon équilibre est nécessaire, avec une dominante en potasse pour favoriser la fructification et la saveur des fruits. En matière de pH, les fraisiers préfèrent les sols légèrement acides, idéalement entre 5,8 et 6,2. Ils redoutent en revanche les sols trop calcaires qui peuvent provoquer des carences et un jaunissement du feuillage.

Choisir le bon terreau pour les fraisiers

Au potager, incorporez avant plantation un terreau riche en humus comme un terreau de plantation enrichi en compost. Il permettra une bonne rétention d'eau et un bon drainage, tout en apportant de la matière organique. Pour une culture en pot ou jardinière, optez pour un substrat léger et drainant comme un terreau spécial fraisiers ou petits fruits. Vous pouvez le mélanger à parts égales avec du terreau de plantation. Veillez à ce que le contenant soit percé pour éviter l'excès d'humidité.

Les engrais adaptés aux fraisiers

Les amendements organiques de fond

Avant plantation, incorporez au sol des amendements organiques riches et équilibrés comme du fumier composté ou du compost. Le fumier de cheval est particulièrement indiqué avec son rapport NPK de 5-4-8. Étalez-les en hiver pour préparer la terre.

Les engrais à diffusion lente

Au printemps, apportez aux pieds des fraisiers un engrais organique à diffusion lente, riche en potasse, sous forme de granulés ou bouchons. Ils libèreront progressivement les nutriments pendant plusieurs mois.
Engrais Période d'application Dosage
Engrais organique spécial fraisiers NPK 4-6-12 Mars-avril 50 g/m2
Fumier composté Automne ou hiver 3 kg/m2
Avec un terreau de qualité et un apport régulier d'engrais adaptés, vous offrirez à vos fraisiers toutes les chances de vous régaler de belles fraises juteuses et parfumées pendant de longs mois !

Le choix des amendements organiques

Les fraisiers, gourmands en nutriments, nécessitent un sol riche et bien drainé pour s'épanouir et produire des fruits savoureux. Le choix des amendements organiques est donc primordial lors de la plantation.

Fumier de cheval et compost, des alliés de choix

Le fumier de cheval et le compost bien décomposé sont particulièrement adaptés pour enrichir le sol destiné à accueillir vos fraisiers :
  • Le fumier de cheval, avec son rapport NPK équilibré de 5-4-8, apporte les éléments nutritifs essentiels. Étalez-en une couche généreuse en hiver.
  • Le compost maison à base de déchets végétaux améliore la texture du sol et sa fertilité. Incorporez-en 2 à 3 kg/m² avant la plantation.
Ces amendements organiques, utilisés conjointement, préparent un terreau riche et fertile, propice au développement racinaire et à une fructification abondante de vos fraisiers. N'hésitez pas à renouveler ces apports chaque année pour entretenir la fertilité de votre fraiseraie.
Le choix des amendements organiques

La sélection d'engrais spécifiques

Pour obtenir une fructification abondante et savoureuse, les fraisiers ont des besoins nutritifs spécifiques qu'il est important de combler grâce à des engrais adaptés. Deux types d'engrais peuvent être utilisés : ceux à libération lente et ceux à action rapide.

Les engrais à libération lente

Sous forme de granulés, ces engrais peuvent être d'origine organique ou minérale. Ils libèrent progressivement les éléments nutritifs dans le sol, nourrissant ainsi les fraisiers sur une longue période. Parmi les options intéressantes pour les fraisiers, on trouve :
  • Les engrais organiques en granulés à base de fumier, comme le fumier de cheval déshydraté
  • Les engrais à libération contrôlée type Osmocote®, qui contiennent les principaux macronutriments (NPK)

Les engrais à action rapide

Utiles en complément d'une fumure de fond à libération lente, les engrais à action rapide stimulent la croissance et la fructification lors des pics de besoin des fraisiers. Ils peuvent s'employer ponctuellement en arrosage ou pulvérisation foliaire :
  • Engrais liquides organiques ou minéraux spécial fraisiers
  • Purins végétaux (ortie, consoude)
  • Engrais naturels comme le guano
Une fertilisation raisonnée et ciblée avec ces deux types d'engrais offrira à vos fraisiers les meilleures conditions pour une production généreuse de fruits sucrés et parfumés toute la saison.

Préparation et plantation du sol

Avant de planter des fraisiers, il est crucial de bien préparer le sol pour leur offrir les meilleures conditions de croissance possibles. Les fraisiers ont en effet besoin d'une terre aérée, riche en nutriments et bien drainée.

Préparation du sol en pleine terre

Quelques semaines avant la plantation, bêchez le sol sur une vingtaine de centimètres de profondeur pour le décompacter et l'aérer. Profitez-en pour enlever les cailloux, racines et mauvaises herbes qui pourraient gêner le développement racinaire des fraisiers. Incorporez ensuite une bonne quantité de compost bien décomposé ou de fumier. Cet apport de matière organique va enrichir la terre, améliorer sa structure et sa capacité de rétention d'eau. Vous pouvez aussi ajouter un engrais organique à diffusion lente comme du sang séché, de la corne broyée ou de la farine de plume. Cela nourrira progressivement vos fraisiers sur plusieurs mois. Nivelez et lissez bien la surface du sol avec un râteau. Votre terre est maintenant prête à accueillir vos plants de fraisiers.

Préparation du substrat en pot ou jardinière

Pour une culture en bac, remplissez votre contenant avec un mélange de terreau horticole de qualité et de compost. Un terreau universel convient mais vous pouvez aussi opter pour un terreau spécial fraisiers plus riche. Évitez la terre de jardin seule qui risque de se compacter. Ajoutez si besoin un peu de sable grossier, de pouzzolane ou d'argile expansée dans le fond pour garantir un bon drainage. Les fraisiers craignent en effet l'excès d'humidité qui favorise le pourrissement des racines.
Type de culture Substrat recommandé
Pleine terre Terre du jardin enrichie en compost + engrais organique
Pots, jardinières Mélange terreau horticole + compost
En suivant ces conseils de préparation, vous donnez toutes les chances à vos fraisiers de s'enraciner rapidement et de produire une belle récolte de fruits juteux et sucrés dès la première année !

L'essentiel à retenir pour la plantation de fraisiers

En résumé, pour offrir les meilleures conditions de croissance à vos fraisiers, optez pour un sol bien drainé, légèrement acide, enrichi d'amendements organiques comme le fumier de cheval ou le compost. N'hésitez pas à utiliser des engrais spécifiques à libération lente ou rapide selon les besoins de vos plants. Une bonne préparation du sol avant la plantation est également primordiale pour garantir la santé et la productivité de vos fraisiers sur le long terme.
Quel temps fera-t-il à Brétigny-sur-Orge dans les prochains jours ?
Quel est le moment idéal pour récolter les patates douces ?

Plan du site