Quelles différences existent entre les engrais minéraux azotés, phosphatés et potassiques ?

Un engrais minéral est un produit d’origine minérale naturelle. Il est constitué de roches sédimentaires, qui peuvent être salines, éruptives ou issues d’un gisement. Des transformations industrielles ou des synthèses chimiques peuvent être nécessaires. Il peut contenir soit de l’azote, soit du phosphate, soit du potassium, soit une combinaison de ces éléments. Il contribue à la vitalité des plantes, et sa composition cible les besoins spécifiques qu’on souhaite combler, en apportant les nutriments essentiels.

L’engrais minéral azoté

L’azote donne une couleur éclatante au feuillage des plantes. Pour le potager, elle a une action considérable auprès des légumes feuilles comme les épinards, les blettes ou les salades. Elle favorise la reprise ou le départ de la végétation, tout en dynamisant la croissance des plantes. Cependant, elle ne correspond pas à des jeunes plantes qui manquent encore de force. On peut également reconnaître qu’une plante a besoin d’azote quand les feuillages sont pâles, et que son développement se fait au ralenti. Ce type d’engrais est facilement assimilé par les végétaux, mais est tout aussi facilement entraîné par l’eau. C’est pourquoi elle est plus efficace au printemps. Elle est également intéressante en guise d’engrais de fond. Elle ne provoque pas de brûlure aux racines même à forte dose.

L’engrais minéral phosphaté

Le phosphore accélère la formation des graines. Dans un jardin potager, on y a recours pour doper la croissance des légumes fruits comme les tomates et les aubergines. Il est également bénéfique pour les arbres fruitiers. Il contribue également à l’éclosion des fleurs, et accroît la résistance des plantes à diverses maladies. Toutefois, si les plantes sont déjà malades, il faut s’abstenir de les utiliser. Son utilisation aura de meilleurs résultats en automne ou en hivers, de préférence le matin ou le soir. Sur un sol sec ou desséché, il faut arroser le sol copieusement, quelques heures avant son application. Si le dessous des feuilles est de couleur pourpre, ou si la fleur est un peu timide, ou encore si les fruits tardent à mûrir, on saura qu’il y a une carence de ce type d’engrais.

L’engrais minéral potassique

Le potassium renforce la plante au niveau de la racine, en stimulant la croissance des bulbes et des racines. C’est pourquoi dans le potager, il agit en priorité sur les tubercules et les légumes racines. Cela comprend entre autre les carottes, les pommes de terre, ou les topinambours. En plus, il magnifie le parfum des fleurs et exhausse le goût des fruits car il apporte du sucre, de la cellulose et de l’amidon. Il agit de manière plus efficace en hivers ou en automne, si on évite de l’appliquer en pleine journée. Il faut aussi l’éviter quand il fait trop chaud, ou en période de gel. Si une plante a des nécroses brunes à la pointe des feuilles ou entre les nervures, elle a besoin de ce type d’engrais.

L’essentiel de la nutrition pour un élevage bovin
Les engrais engendrent-ils des risques de pollution ?