Les engrais engendrent-ils des risques de pollution ?

Les engrais sont indispensables à tout agriculteur. Ils permettent d’accroître les rendements d’une production. Cependant, certains types d’engrais peuvent être nocifs pour l’environnement. Découvrez dans cet article les risques de pollution des engrais.

Les engrais azotés

L’engrais azoté est un engrais chimique, fabriqué essentiellement à base d’azote. En effet, depuis plus d’un siècle, les recherches humaines ont abouti à une synthèse chimique permettant d’imiter de près la formule de l’azote, à savoir l’ammonium et le nitrate. L’utilisation de ces engrais a ensuite été répandue dans le monde entier pour la simple raison qu’ils ont un effet extraordinaire sur le résultat de la récolte. L’azote est effectivement essentiel pour le développement des plantes. Par conséquent, non seulement ce produit permet d’accroître le rendement de l’agriculture, il agit aussi sur la qualité de la récolte. Toutefois, l’utilisation excessive de ces types d’engrais est la principale source du dérèglement du cycle de l’azote dans l’atmosphère.  Bref, l’engrais azoté est l’une des principales causes de la pollution des engrais.

Les effets de l’engrais chimique sur l’environnement

Les engrais chimiques sont les principaux responsables de la pollution du sol. En effet, le sol contient déjà, naturellement de l’azote. Ce qui fait que l’utilisation des engrais à base d’azote va engendrer un excès de ce composant dans le sol. Au long terme, ce phénomène est à l’origine de la stérilisation des sols et en particulier la dépendance du sol aux engrais chimiques. L’eau est aussi victime de la pollution des engrais. D’ailleurs des milliers de personnes dans le monde sont exposées à des maladies dues à cet excès d’azote. Ce n’est pas tout, la pollution des engrais est un des facteurs essentiels de la pollution de la mer notamment les zones biologiques mortes en pleine mer. D’un autre côté, étant une substance volatile, il est relativement difficile de lutter contre la propagation et la pollution des engrais. Lorsque l’azote des engrais chimiques est combiné à d’autres particules de l’air déjà pollué, ils deviennent nocifs pour les poumons de l’homme. Cela est à l’origine des maladies respiratoires, des difficultés respiratoires ainsi que les maladies cardiaques.

Les engrais bio : comment ça marche ?

L’utilisation des engrais bio est un très bon moyen de prévenir et ainsi d’éviter ces catastrophes environnementales liées à la pollution de l’engrais. Ces engrais bio ne contiennent aucune et produisent les mêmes effets sur les plantes c’est-à-dire nourrir les plantes pour un meilleur rendement. Ils ne constituent donc pas une menace pour l’environnement. Un autre avantage est que l’utilisation des engrais bio n’engendre aucun coût supplémentaire. En effet, vous pouvez fabriquer vous-même votre propre engrais bio à l’aide de ce que vous avez déjà en votre possession. Il est par exemple possible d’en faire à partir de feuilles, de plumes, ou encore du compost. Pourquoi ne pas privilégier ce type d’engrais pour améliorer votre production et protéger en même temps l’environnement ? Bref, opter pour des engrais naturels réduira les risques de pollution des engrais.

L’essentiel de la nutrition pour un élevage bovin
Tout connaître sur les risques de l’engrais agricole chimique