Quels équipements utiliser pour la viniculture ?

On a toujours tendance à confondre les deux termes viticulture et viniculture du fait de leur proximité. Le premier désigne l’ensemble des activités agricoles en relation à la culture de la vigne pour la consommation tandis que le second regroupe toutes les opérations nécessaires à l’élaboration et le vieillissement du vin. Dans l’industrie agroalimentaire, il est tout à fait évident d’avoir recours à des équipements et des installations adéquates pour assurer un bon fonctionnement. Dans cet article, vous allez découvrir plus précisément quels sont les équipements nécessaires à utiliser pour la viniculture.

La viniculture plus concrètement

L’ensemble de tous les procédés menant au produit fini est en quelque sorte la définition de la viniculture. En effet, celle-ci regroupe les activités de production, de culture et de fabrication du vin. De ce fait, il ne faut pas la confondre non plus avec l’œnologie qui consiste à se référer à l’aspect scientifique du vin et de son étude : la viniculture n’a que le simple but de produire le vin. En résumé, il s’agit tout simplement du fabuleux mélange de la viticulture et de la vinification pour donner un terme plus général et elle commence immédiatement à partir de la suite des vendanges.

Les équipements avant et durant la cuvaison

Avant la cuvaison, la vendange est directement triée et pressée à l’aide de machines spécialisées : on retrouve en premier lieu les machines d’éraflage et ensuite les pressoirs qui ont pour but d’éclater les raisins. Concernant la cuvaison, cette opération consiste à lier la partie non liquide de la vendange et le moût. C’est durant cette étape que le vin trouvera une couleur et une intensité dépendant du temps passé dans les cuves soit en inox, soit en bois. D’après l’élément de la cuve, on les distingue aussi sous diverses formes ayant chacun leur propre spécificité. On retrouve par exemple les cuves ouvertes à chapeau flottant ou à chapeau submergé, les cuves à lessivage automatique et les cuves à décuvage instantané et les cuves fermées.

Les équipements de macération et d’élevage

Après la cuvaison qui consiste à remplir les conditions de fermentation alcoolique, la macération du vin se fait durant 8 à 10 jours pour pouvoir lui conférer une couleur. Cette macération se fait dans cuves en formes d’œuf pour pouvoir créer une sorte de mouvement à l’intérieur à chaque brassage. Cet équipement est en général toujours constitué de bois. Dans le but de séparer les éléments solides du liquide, l’écoulage se fait par des machines prévues à cet effet. Après cette étape, une deuxième fermentation intervient pour la réduction de l’acidité du vin et lui donner en souplesse. Au final, l’élevage du produit fini se fait dans des cuves en chênes ayant un âge conséquent.

Crics hydrauliques et chandelles pour la maintenance de tracteur et matériel agricole
Matériel agricole : quel est le rôle d’une ensiileuse ?