Choisir un éclairage adapté pour une culture en serre

système électrique de serre

Les éléments fondamentaux à la nutrition des végétaux contribuent à leur croissance : la lumière, l’eau, la terre. Au niveau de l’horticulture, la lumière ne doit pas être prise à la légère pour l’accroissement des plantes. Certaines entreprises électriques disposent plusieurs stratégies d’illumination à la disposition des clients, y compris la LED et le HPS. Ces éclairages ont toute leur particularité respective. Pour bien comprendre le fonctionnement d’une culture en serre, il est primordial de connaître les rôles de la lumière dans la croissance des plantes. Ainsi, il faut également savoir les systèmes électriques favorables.

Des entreprises électriques

Afin de satisfaire ceux qui aspirent une électrification professionnelle pour leur culture en serre, pas mal d’entreprises sont disponibles. Une visite sur www.mjlelectrique.com sera une bonne astuce pour les curieux. La plupart de ces entreprises professionnelles disposent une large gamme d’éclairage de croissances ainsi qu’une lampe pour serre. C’est le cas de l’entreprise électrique MJL. Pour ceux qui sont intéressés, des suggestions et des conseils de professionnels sont à jour. Quelle que soit la superficie de la culture en serre, contrôlée à distance ou pas, il y a toujours toutes les gammes possibles. Grands ou petits, les projets seront pris en charge à partir de l’installation, durant son déroulement et jusqu’à sa finition. Et même après l’installation finale, un service après-vente sera encore proposé.

Mais avant de choisir le système électrique de serre le plus adapté, il faut tenir compte de quelques critères : l’espace de l’horticulture, la puissance nécessaire pour l’alimentation et les types de lampes le plus répondants à son besoin. Analysons ce troisième critère.

Quels sont les différents types de lumières pour serres ?

La HPS (lampe sodium haute pression) : elles sont économiques par rapport aux ampoules aux mercures. Disponible sur toutes les grandes surfaces, elle exige un kit complet pour son usage. Elle pourra être nettoyée afin de booster sa puissance lumineuse. Toutefois, elle requiert une tension dépassant le 220 Volts et revendique son kit complet avant de fonctionner. De plus, un quart d’heure est demandé pour son allumage. La LED est à préconiser si la plantation débute sa croissance. Il ne s’agit pas d’une lampe, mais d’un panneau pouvant produire un large spectre pour la serre. Ainsi, le spectre lumineux diffusé par ce type d’éclairage de serres est essentiel pour la floraison et la fructification de la plante. Pour avoir un bon résultat, il faut juste savoir la distance idéale pour que les plantes ne se brûlent pas. Il y a aussi les HMI, des lampes à flux lumineux abondant, mais peu stable, voire explosé, au bout de temps. Pour finir, les tubes fluorescents ont un faible prix, mais également une faible chaleur. Rarement utilisé, cet éclairage est assez compliqué et procure un faible rendement pour une culture en serre.

Pourquoi les lumières sont-elles si importantes ?

Une lumière assume au moins deux rôles simultanément en même temps comme les photoréponses des plantes et la production des composés photochimiques. À partir de sa germination jusqu’à sa fructification, elle exerce certaines responsabilités en matière de croissance des plantes. De plus, le développement des végétaux se réalise par deux rayonnements: physiologiquement actifs et photosynthétiquement actif.  Ils pourront y vivre en suivant la conversion de l’énergie lumineuse en énergie chimique. La chlorophylle chez les plantes réalise une photosynthèse grâce aux pigments transmetteurs de lumières : rouge, bleu et jaune. Donc, la lumière est absorbée dans un large spectral. D’un autre côté, l’éclairage est un moyen d’économiser d’énergie complémentaire.

Lorsqu’une lumière produit des composés photochimiques, il s’agit d’emmagasiner des vitamines, des sucres et des protéines. Toutefois, cette production est assurée par plusieurs paramètres tels que les conditions d’éclairage, l’irrigation, la température et la fertilisation. De plus, il reste à savoir qu’un spectre lumineux travaillant avec des engrais bien azotés favorise la génération des nitrates chez les plantes. Si la lumière rouge réduit le nombre des nitrates, celle de bleue à son tour accentue la concentration en azote.

 

Les différents modèles de distributeur d’engrais
Où acheter une chaîne de transmission pour tracteur